Qi Gong

Le Qi Gong est une des 5 branches de la médecine traditionnelle chinoise, les 4 autres étant l’acupuncture, la diététique, les massages, la pharmacopée.

Le Qi est un concept fondamental de la médecine traditionnelle chinoise (MTC), on peut le définir comme le flux énergétique qui est à la base de toute chose. Lorsque ce flux est bien équilibré, il permet de prévenir la maladie et d’être en bonne santé.

D’après la MTC, l’apparition de symptômes est le résultat d’un déséquilibre énergétique, la MTC va permettre alors à l’aide de l’un ou l’autre des outils de faire circuler le Qi sans entrave et ainsi faire disparaître lesdits symptômes

Le principe du Qi Gong est d’arriver à maîtriser le Qi par le corps et une pratique régulière de cette discipline permet d’activer le mécanisme d’autoguérison du corps.

Certaines méthodes sont plus adaptées aux individus souhaitant renforcer leurs tendons, d’autres pour les individus souffrant de troubles de sommeil ou de maladies organiques dues à une mauvaise circulation énergétique. Il convient de ne pas mélanger les méthodes.

Baduanjin

Ba Duan Jin, 八段錦氣功 ou « Huit pièces de brocart », est une forme en huit mouvements, qui permet d’étirer en profondeur les méridiens d’acupuncture et de relaxer l’ensemble du corps, en favorisant ainsi la circulation du Qi et du sang. C’est un très bon exercice à pratiquer au quotidien pour rester en pleine santé.

Il étire les tendons, pour les rendre souples comme de la soie. Il tonifie le coeur, renforce les poumons et le système digestif. Il est classifié dans la catégorie Qi Gong externe « Wei Dan », qui veut dire au sens large du terme renforcement du corps (un effet « bouclier » qui permet de mieux se protéger des agressions externes).

Ba Duan Jin est une forme très ancienne de Qi Gong (Bodhidharma en serait le fondateur. Repris ensuite par le général Yu Fei qui le rendit populaire et l’utilisa pour renforcer ses troupes en des temps records). Il est simple à
mémoriser : vous pourrez apprendre ces exercices facilement. Ba Duan Jin est une étape préliminaire dans le temple Shaolin qui prépare au travail plus profond sur les tendons : Yi Jin Jing.

soutenir le ciel par les mains, bander l’arc et viser l’aigle, séparer le ciel et la terre, la chouette regarde vers l’arrière, l’ours se balance, toucher les pieds des deux mains, serrer les poings, ébranler la colonne de jade.

Téléchargez le détail des 8 mouvements

Dans la vidéo ci-dessous, un exemple de l’enchaînement de ces 8 mouvements :